Interview : L’amour court les rues !!!

INTERVIEW : L’amour court les rue !!!
By Yannis Sioudan

Pourquoi ‘’l’amour court les rues’’ ?
Follement amoureux d’une fille, nous avions pour habitude de faire la tournée des bars pour l’apéro dans notre quartier le 75018 quand un jour nous sommes tombé sur le slogan : « l’amour est mort ». J’avais un marqueur sur moi et j’ai écris en dessous:  l’amour court les rues !!! sans les petits points mais un trait direct car nous étions euphoriques main dans la main sur le chemin retour. Voilà pourquoi. Imaginez une vie sans amour ?

Le street-art, effet de mode ou réel engagement de société ?
C’est le moyen d’exposer son travail et de le faire connaître au plus grand nombre… Après voila le nombre d’arrivistes et j’en fais peut être un peu parti (sourire). Puis il y’a certainement l’effet Tour Paris 13 pour son effet mode pour le grand public ?

Quel est selon toi le plus pour qu’un street-artiste soit connu ?
Déjà avoir du talent et fonctionner en posse, après si ta copine est la reine de la communication ou toi même c’est mieux. Regarde, le film reportage sur Banksy,  je l’ai vu un soir tard, je l’ai lancé sur Youtube pensant que ça allait durer 5 mns mais y’en avait pour plus d’une heure, j’étais au casque et j’en ai pris plein la gueule, m’y retrouvant ! Depuis, je suis tombé dedans. A chacun sa potion magique ou sa formule secrète  (référence : Assassin). D’ailleurs XVIII en chiffre romain, je suis le premier à l’avoir posé aux Abbesses à l’époque.

Quel est le processus de création de tes œuvres Arty ?
C’est Arty pour les blogueuses de mode en mal de Fashion Week (sourire) Moi j’ai rien demandé à personne et me suis retrouvé en quelques jours sur Istagram, Google, Facebook, Twiter, … car j’affirme : L’amour court les rues !!! Je me fais même copier grossièrement par un mec qui se fait passer pour moi sur Facebook en l’écrivant sur le sable 🙂 Qui sait, on va certainement te contacter pour connaître l’auteur et me proposer une campagne de pub pour un site de rencontre et/ou pour une marque pour la St Valentin ? Perso ça serait ouf, mais soyons et soyez ouf (sourire).

Avant il y avait un effet tag, aujourd’hui il y a une vague street-art. Quel est ton point de vue et regard vis-à-vis de cela ?
C’est clairement pas les mêmes, aujourd’hui ils n’ont pas le même âge, et pourtant ils respectent clairement les anciens. Mais exposent et surfent aujourd’hui tous les deux  sur la vague du Street Art.

Pourquoi vouloir conserver ton identité secrète ?
Faudrait aussi que je donne le Facebook de ma chérie ? Je ne m’en cache jamais aux gens que je connais 🙂 Regarde, tu m’as trouvé facilement. Bon t’as un peu halluciné, pourtant c’est bien moi (sourire).

Une idée ou un indice sur l’évolution de ton art de rue ?
Je communique et joue des réseaux sociaux. J’ai aujourd’hui, une page Facebook et Instagram ou j’indique dans quelles rues de Paris sont posées les planches de récupération ou je tague L’amour court les rues !!! Je donne l’adresse et rapidement je me les fait voler et j’adore. Début octobre mon photographe officiel m’a proposé d’exposer avec lui, son agent est partante pour me démarcher moi aussi. Voilà pourquoi, à quand les campagnes de pubs (sourire).

Que fais-tu dans la vie de tous les jours ?
Tout pour m’occuper et rassurer la personne que j’Aime (c’est elle qui le dit… ou pas). En tous cas, j’aime vous le faire savoir : L’amour n’est pas mort. LIKEZ ma page Facebook : https://www.facebook.com/lamourcourtlesrues et Instagram :  #lamourcourtlesrues

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s