L’amour court les rues … A Bogota (Colombia)

21 septembre 2016, Bogota, Colombie. 
Flânant dans les rues de la Candelaria, quartier historique de Bogota, me voilà dans un petit musée organisant une exposition sur Shakespeare et Cervantès. Curieuse, j’entre, et traine entre les salles incongrues et les jolies terrasses de cet endroit biscornu. C’est alors que je tombe nez-à-nez avec un panneau, invitant les visiteurs à noter leur vision de l’amour dans nos sociétés contemporaines. Attirée par cette initiative fabuleuse, je me retrouve à lire tous les jolis mots laissés par les visiteurs précédents. Perdue dans mes pensées, je suis alors sortie de ma douce rêverie, lorsque mes yeux se posent sur un certain papier, sur lequel est inscrit « L’AMOUR COURT LES RUES ». Enchantée, je gesticule dans tous les sens et, me décidant enfin à me sortir de cet état enfantin, je dégaine mon téléphone portable, et prend une photo. Ravie, sans doute un peu bouche-bée par cette étrange découverte, je file. Sans plus attendre, je tape frénétiquement sur mon clavier et me précipite sur le profil de ce cher grapheur que je porte dans mon cœur ; groupie 2.0, je lui écris sans plus attendre. 

L’amour court autant les rues de Bogota que celles de Paris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s