Instagram : 9000 publications L’amour court les rues

👋😍👍à vous !!! Contact – Info – Booking : lamourcourtlesrues@gmail.com Publicités

Spécial St Valentin : L’amour court les rues

Special st Valentin … à offrir ou pour se faire plaisir Le Tshirt L’amour court les rues (30e) + frais de port (5e) soit 35e livre chez vous. Sans oublier de préciser votre taille à la commande sur PayPal.me/wilfridazencoth #lamourcourtlesrues … Lire la suite

Programme Fashion Week 2015 à Paris

PROGRAMME DE LA FASHION WEEK A PARIS Homme Du mercredi 21 jan. au dimanche 25 jan. 2015 Couture & Haute Couture Printemps-été 15 Du dimanche 25 jan. au vendredi 30 jan. 2015 Femme Du mardi 03 mars au mercredi 11 … Lire la suite

Créateur : GEMY MAALOUF (Printemps-Été 2014)

AAA_M1F4087 AAA_M1F4082 AAA_M1F4080 AAA_M1F4073 AAA_M1F4070 AAA_M1F4066Photos © Wilfrid AZENCOTH

www.WilfridAzencoth.com
www.PhotographerinTheCity.com
www.1AMOUR2.com
www.FaisNetour.com

Likez Fais Netour on Facebook :  http://www.facebook.com/FaisNetour

Contact : faisnetourmag@gmail.com

Fashion Week Prêt-à-Porter : CHRISTINE PHUNG (Printemps-Été 2014)

CHRISTINE PHUNG

Liquid Dilusion – Printemps Été 2014

 

Pour sa collection Printemps/ Eté 2014, Christine Phung imagine l’histoire d’une femme qui plonge dans l’eau avec fracas et effervescence, pour aboutir à une immersion dans une eau à la fois douce et étrange, traversée de rais de lumière.

Avec Liquid Dilusion, elle explore donc les possibles de l’eau, et ses impacts sur le moindre élément qui l’approche ou se plonge en elle. Après le premier contact rude et saisissant de l’eau sur la peau vient une sensation de dissolution et d’abstraction, où les frontières du solide, du liquide et de l’aérien s’estompent. C’est alors que peuvent débuter les jeux : jeux de lumière provoquant ombres, fantasmagories graphiques et dentelles de lumière.

Cette approche se traduit sur les textiles, leur matière, leur ligne, leur forme, leur silhouette, leur graphisme, et la structure même destissus s’en ressent : jacquards tissés réversibles, patchworks, imprimés numériques de dentelles…

Pour parvenir à rendre au plus près toutes les sensations émises par ces histoires d’eau, Christine Phung a entrepris des collaborations avec de grandes maisons françaises et des artistes.

Des rais de fibres métalliques, en osmose aux rais de lumière, ont été tissés par les Maisons Mahlia Kent et Sfate & Combier. Ils illuminent une jupe, un teddy et une robe longue.

Là, des cristaux Swaroski, épars sur un haut, tels des gouttes encapsulées lors de leur métamorphose.

Ici, des constructions de dentelles polymérisées pareilles à des implosions de particules liquides, des quasi-coraux de résine injectée, créés en collaboration avec le designer de bijoux Tsuri Gueta.

Des robes, des blousons, des tailleurs, sont réalisés avec des matières évoquant les ondes maitrisées, dont l’ingéniosité de William James Thurman encourage l’effet, avec ses lignes fines et scandées imprimées sur un crêpe de soie.

Les plissés de  la Maison Lognon se dévoilent sur quelques modèles travaillés avec dextérité sur des robes sculpturales et organiques.

Une invitation à pénétrer dans un monde où les repères s’effacent et s’évaporent.

Ch Phung SS14 11 Ch Phung SS14 12 Ch Phung SS14 15 Ch Phung SS14 17 Christine Phung SS14 00 Christine Phung SS14 11 Christine Phung SS14 12 Christine Phung SS14 13 Christine Phung SS14 14 Christine Phung SS14 15 Christine Phung SS14 16 Christine Phung SS14 17 Christine Phung SS14 18 Christine Phung SS14 19 Christine Phung SS14 20 Christine Phung SS14 22

Fashion Week Prêt-à-Porter : MANISH ARORA (Printemps-Été 2014)

AAA_M1F3783 AAA_M1F3764 AAA_M1F3774 AAA_M1F3777 AAA_M1F3747 AAA_M1F3756 AAA_M1F3761 AAA_M1F3733 AAA_M1F3736 AAA_M1F3744 AAA_M1F3713 AAA_M1F3719 AAA_M1F3725 AAA_M1F3727 AAA_M1F3705 AAA_M1F3707 AAA_M1F3709 AAA_M1F3691 AAA_M1F3695 AAA_M1F3698 AAA_M1F3687 AAA_M1F3688 AAA_M1F3683 AAA_M1F3679 AAA_M1F3680 AAA_M1F3677 AAA_M1F3676 AAA_M1F3673 AAA_M1F3671 AAA_M1F3668 AAA_M1F3665 Photos © Wilfrid AZENCOTH

www.WilfridAzencoth.com
www.PhotographerinTheCity.com
www.1AMOUR2.com
www.FaisNetour.com

Likez Fais Netour on Facebook :  http://www.facebook.com/FaisNetour

Contact : faisnetourmag@gmail.com

Fashion Week Prêt-à-Porter : DÉVASTÉE (printemps-été 2014)


AAA_M1F3397 AAA_M1F3398 AAA_M1F3400 AAA_M1F3402 AAA_M1F3405 AAA_M1F3407 AAA_M1F3409 AAA_M1F3410 AAA_M1F3412 AAA_M1F3415 AAA_M1F3419 AAA_M1F3420 AAA_M1F3422 AAA_M1F3424 AAA_M1F3426 AAA_M1F3427Photos © Wilfrid AZENCOTH

www.WilfridAzencoth.com
www.PhotographerinTheCity.com
www.1AMOUR2.com
www.FaisNetour.com

Likez Fais Netour on Facebook :  http://www.facebook.com/FaisNetour

Contact : faisnetourmag@gmail.com

IMG_7647

Fashion Week Prêt-à-Porter : Ken ODAKA Paris (printemps-été 2014)

BBB_M1F3279 BBB_M1F3283 BBB_M1F3284 BBB_M1F3285 BBB_M1F3286 BBB_M1F3287 BBB_M1F3289 BBB_M1F3290 BBB_M1F3292 BBB_M1F3293 BBB_M1F3294 BBB_M1F3295 BBB_M1F3296 BBB_M1F3297 BBB_M1F3298 BBB_M1F3299

BBB_M1F3300

Photos © Wilfrid AZENCOTH

www.WilfridAzencoth.com
www.PhotographerinTheCity.com
www.1AMOUR2.com
www.FaisNetour.com

Likez Fais Netour on Facebook :  http://www.facebook.com/FaisNetour

Contact : faisnetourmag@gmail.com

Fashion Week Prêt-à-Porter (printemps-été 2014) : Ken ODAKA Paris (BACKSTAGE)

IMG_7634IMG_7635IMG_7636IMG_7637IMG_7638IMG_7639IMG_7640IMG_7641

Photos © Wilfrid AZENCOTH

www.WilfridAzencoth.com
www.PhotographerinTheCity.com
www.1AMOUR2.com
www.FaisNetour.com

Likez Fais Netour on Facebook :  http://www.facebook.com/FaisNetour

Contact : faisnetourmag@gmail.com

WHO’S NEXT : Bilan session Juillet 2013

WHO’S NEXT PRÊT-A-PORTER PARIS
UNE SESSION RÉSOLUMENT INTERNATIONALE

AAAIMG_7068

WHO’S NEXT PRÊT-A-PORTER PARIS termine cette session d’été après avoir accueilli 44 502 visiteurs.
Résolument tourné vers l’international, ce salon enregistre une augmentation du visitorat européen qui, malgré la crise, s’est déplacé en masse à Paris, la France restant une valeur sûre à leurs yeux.
Les exposants plébiscitent WHO’S NEXT PRÊT-A-PORTER PARIS car c’est le seul salon international de mode féminine où ils sont amenés à rencontrer à la fois la majorité du grand export et des acheteurs de qualité.
Les 3 pays étrangers les plus représentés, l’Italie, l’Espagne et la Belgique, affichent chacun des progressions autour de 10%. Sur le grand export, le Moyen-Orient marque la plus forte hausse avec +18,1% par rapport à juin 2012 et 678 visiteurs. Les visiteurs japonais, à la 4ème place avec 1 532 visiteurs, sont de plus en plus nombreux depuis l’organisation du salon en début de saison (900 visiteurs en septembre 2011).
La progression de 6% du visitorat étranger par rapport à septembre 2011 atteste également de la légitimité de l’avancement des dates à juillet.

 

BUSINESS

D’un point de vue business, les marques qui ont tiré leur épingle du jeu sont celles qui se servent du salon comme levier stratégique à l’export. Le savoir-faire et la qualité ont également payé, les acheteurs étant à la recherche de produits sûrs et à forte valeur ajoutée. Les exposants ont également noté la présence de nombreuses nouvelles boutiques.

 

PRET A PORTER FEMININ

Ce phénomène s’est principalement ressenti dans les univers féminins qui ont accueilli quantité de nouveaux clients, notamment italiens, anglais et russes.
La resélection des marques de l’univers PRIVATE dans le Hall 7.1 a été unanimement félicitée. De nombreux exposants s’accordent d’ailleurs à dire que cette session était la meilleure depuis le rachat du salon PRÊT-A-PORTER PARIS en 2011. Même retour enthousiaste pour la nouvelle disposition du FAME, en épis, qui a été appréciée et a permis aux acheteurs de découvrir de nouveaux créateurs.
Dans le Hall 3, le bilan est plus contrasté. Les résultats du PRIVATE sont fluctuants en fonction des marques et de leur positionnement. L’organisation a d’ores et déjà

URBANWEAR

Du côté de MR & MRS BROWN, le retour est également en demi-teinte. Les marques ont déploré l’absence de mobilisation du visitorat français retenu dans ses boutiques après une mauvaise saison de ventes sur l’été. Au delà de l’aspect business, les exposants de cet univers regrettent que les acheteurs n’utilisent le salon comme plateforme de découverte, d’inspiration et d’information. Cependant, ils ont développé leurs contacts à l’export et ont noté des commandes.

 

ACCESSOIRE

Dans les univers PREMIERE CLASSE, WHO’S NEXT ACCESSORIES et MR & MRS BROWN ACCESSORIES, la nouvelle répartition de l’offre dans le plan, la catégorisation des produits, la lisibilité et la cohérence de la sélection ont été saluées par tous. Les grands comptes et les boutiques internationales majeures étaient au rendez-vous.
Les valeurs sûres ont fonctionné, mais ce fut plus difficile pour les nouveaux exposants, les acheteurs demeurant quelque peu frileux. Deux constats s’imposent : les marques qui avaient préparé leur salon en amont ont enregistré de beaux résultats.
En outre, la montée en gamme de la sélection a retenu l’intérêt des acheteurs. Du côté de la chaussure, les sneakers, les produits mode et accessibles ont affiché d’excellents scores.

 

BILAN

Si le bilan économique du salon est variable en fonction des marques, l’ensemble des participants, visiteurs comme exposants, s’accordent à dire que le climat était positif, galvanisés par l’énergie dégagée par les animations organisées à l’extérieur des Halls. Le défilé qui, deux fois par jour, prenait d’assaut l’allée centrale à grand renfort de sombreros, de décibels, de couleurs et de low-ride, en accord avec la thématique mexicaine de la saison, a notamment fortement marqué les esprits.